A Paris, hommage au khalife sénégalais des tidjanes

A Paris, hommage au khalife sénégalais des tidjanes

Le khalife Serigne Mansour Sy est décédé, dimanche 9 décembre, à Paris à l’âge de 87 ans. L’homme était au Sénégal le chef spirituel de la Tidjaniyya, une confrérie musulmane soufie qui compte beaucoup d’adeptes en Afrique de l’Ouest et notamment au Sénégal. 

L’influence de Serigne Mansour Sy était grande dans son pays où il a été rapatrié, après sa mort, par un avion spécialement affrété par la présidence de la République sénégalaise. Le chef religieux a été enterré à Tivaouane, dans sa maison près de la mosquée portant le nom de son grand-père El Hadji Malick Sy, qui avait contribué à la diffusion du tidjanisme dans le pays et fait de la ville de Tivaouane, la capitale mondiale de ce mouvement religieux.

Le président Macky Sall s’y est rendu lundi 10 décembre pour présenter ses condoléances à la famille. La veille, les députés avaient également tenu à saluer la mémoire du chef religieux qui avait succédé à son oncle en 1997.

En France, sa disparition a aussi ému. L’association des musulmans de l’ouverture (AMO), présente dans le 18e arrondissement de Paris qui compte une importante communauté de tidjanes, organise une prière en hommage au khalife, « le général Serigne Mansour Sy », dimanche 16 décembre de 15 h à 17 h. Elle aura lieu dans la caserne de pompiers située 11 rue Poissonnier, où les prières de vendredi se déroulent depuis un an dans le quartier.

Témoignages et prières sont prévus dans ce lieu qui peut accueillir jusqu’à 10 000 personnes. « Le khalife était quelqu’un de très important dans l’islam. Il a prouvé qu’il n’y avait pas de divisions possibles dans la religion et il a fait beaucoup de bien pour les nécessiteux. Il avait le cœur sur la main », déclare Moussa Niambelé, le président de l’AMO.

 

 2480a27d0fd9bd1fffef8830bcadc965

Leave a reply

%d blogueurs aiment cette page :