Affaire Habré : Un budget de 4.695.907.261 Fcfa prévu pour une procédure de 27 mois

74098b0180521e948d278ea55b993768Le budget prévu pour le fonctionnement des Chambres africaines extraordinaires est fixé à 4.695.907.261 FCFA. La durée totale du procès de Hissène Habré sera de vingt-sept (27) mois. Quinze (15) mois sont prévus pour l’instruction, sept (7) mois pour le procès en première instance et cinq (5) mois pour le procès en appel, note l’Obs.

Quatre (4) officiers de la Brigade d’intervention polyvalente (Bip) vont être affectés à la sécurité de Hissène Habré et des témoins. Ils seront secondés par 12 brigadiers de la Bip et 20 autres agents qui assureront la garde de la salle d’audience, en cas de procès.Mais avant cela, les juges des Chambres africaines extraordinaires, assistés des enquêteurs de leur choix, vont mener sur le territoire tchadien des actes d’enquête et d’investigation nécessaire.

Durant l’instruction, quatre juges, deux greffiers et deux Officiers de police judiciaire se déplaceront en Belgique pour une durée de 7 jours. Ils se rendront ensuite au Tchad pour 15 jours, à trois reprises. Deux procureurs accompagneront les juges d’instruction au Tchad et en Belgique. Cent vingt-cinq (125) témoins sont attendus au Sénégal. Ils séjourneront chacun au Sénégal pour une durée de 7 jours.

Leave a reply

%d blogueurs aiment cette page :