Aide budgétaire : Paris annonce 60 millions d’euros pour

Aide budgétaire : Paris annonce 60 millions d’euros pour 2013 et 2014

La France va débloquer en faveur du Sénégal 60 millions d’euros supplémentaires, soit 39,357 milliards de francs CFA pour les années 2013 et 2014, a annoncé lundi à Dakar le ministre français de l’Economie et des Finances, Pierre Moscovici, soulignant une aide octroyée en renfort au caractère « inaltérable » de la relation entre les deux États.

‘’Nous poursuivons les discussions, je sais que le Sénégal a encore des besoins et dans ce contexte, j’ai pu dire au président (Sall) et au ministre (Amadou Kane) que nous étions prêts à débloquer dans le cadre des travaux avec le FMI (Fonds monétaire international), en complément de ce que font les bailleurs internationaux, 30 millions d’euros supplémentaires en 2013 et encore 30 millions d’euros en 2014’’, a-t-il expliqué.

M. Moscovici a indiqué qu’il était question dans ses discussions avec le président de la République, Macky Sall, qui le recevait en audience, ‘’de l’aide budgétaire que la France apporte dans le développement du Sénégal’’.

Cette audience s’est déroulée après la signature de la convention de financement du projet intitulé Appui à la sécurité alimentaire et à la mise en marché dans la région de Matam (ASAMM).

La convention de financement a été paraphée à trois par le ministre sénégalais de l’Economie et des Finances, son homologue français et Dov Zérah, Directeur général de l’Agence française de développement (AFD).

La somme de 22,5 millions d’euros, soit 14,75 milliards de FCFA, permettra d’aider le Sénégal en manière de politique qu’il mène dans le domaine d’aide alimentaire et du développement de la région de Matam (Nord-est).

Le ministre socialiste français a rappelé que ‘’dans le passé, la France a fait des efforts exceptionnels de 125 millions d’euros en 2008 et 130 millions en 2012’’.

‘’Ce n’est pas exactement la même somme, mais il faudrait que chacun comprenne que nous aussi dans nos pays nous avons des contraintes budgétaires’’, a souligné M. Moscovici.

‘’Néanmoins cette aide est là pour signifier le caractère inaltérable de cette relation et notre volonté de voir le Sénégal poursuivre sa progression. La croissance en Afrique c’est la croissance en Europe parce que nous avons des liens indéfectibles’’, a-t-il poursuivi.

Au palais présidentiel sénégalais, Pierre Moscovici a reçu l’insigne de Grand officier de l’Ordre national du lion. Pour leur part, Christian Noyer, gouverneur de la Banque de France, a reçu la médaille de Grand officier de l’Ordre du mérite et Dov Zérah, Directeur général de l’Agence française de développement, a été élevé au rang de Commandeur de l’Ordre national du lion.

Leave a reply

%d blogueurs aiment cette page :