Egypte: reprise du procès en appel d’Hosni Moubarak

Par RFI

Le procès en appel d’Hosni Moubarak a repris ce dimanche 25 août au Caire, en sa présence, avant d’être ajourné au 14 septembre. L’ancien président égyptien est accusé de « complicité de meurtres » de manifestants lors de la révolte populaire de 2011. Il risque la peine de mort. Hosni Moubarak est apparu assis dans un brancard, en compagnie de ses neuf co-accusés.

Avec notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti

La sixième séance de ce procès en appel a commencé à 10h, heure locale. Hosni Moubarak est apparu décontracté, assis sur une civière relevée en forme de fauteuil, entre ses deux fils. L’ancien raïs a troqué le survêtement blanc de la prison contre des habits civils.

Au cours de cette séance, les avocats de la défense ont demandé un report de deux mois au moins pour pouvoir étudier tout le dossier, qui vient d’être complété ce dimanche par 15 000 nouvelles pages. Ils ont également appelé le tribunal à prendre en considération tous les non-lieux dans les procès de meurtres de manifestants par des policiers lors d’attaques de commissariats, en lui demandant de retrancher ces affaires du procès.

Les avocats de la défense ont aussi réclamé que les responsables du mouvement Hamas soient appelés à la barre en tant que témoins, car ils auraient été responsables des attaques contre les manifestants, ainsi que le général al-Sissi. L’actuel ministre de la Défense, homme fort du pays, était directeur du renseignement militaire à l’époque des faits.

Après l’audience de ce dimanche matin, le procès de l’ancien raïs a été ajourné au 14 septembre.

TAGS: EGYPTE - HOSNI MOUBARAK - JUSTICE
FICHE PAYS :

 000_Nic6242878_0

Leave a reply

%d blogueurs aiment cette page :