Le Concours général sénégalais 2013 livre son verdict :

Le Concours général sénégalais 2013 livre son verdict : Le Prytanée militaire et le Lycée Limamoulaye en tête du classement

Les lauréats du Concours général sénégalais sont connus. L’édition 2013 a livré son verdict. Et sans surprise, le Prytanée militaire Charles Ntchoréré de Saint-Louis et le Lycée Limamoulaye de Guédiawaye trônent en tête du classement.

Après une pause en 2012 du fait des perturbations du système scolaire, le Concours général a livré son verdict pour l’année 2013. Au total, 86 élèves des classes de Première et Terminale recevront 95 distinctions le 2 août au Grand théâtre en présence du président de la République, Macky Sall. Le ministre de l’éducation nationale, Serigne Mbaye Thiam, qui a fait face à la presse hier, a dévoilé les résultats du prestigieux concours.

Cette année encore, le Prytanée militaire Charles Ntchoréré de Saint-Louis se détache du lot. Avec 6 Prix et 11 accessits, le Prytanée se paie en plus le luxe de compter en son sein les meilleurs élèves des classes de Première et de Terminale du pays. Il s’agit respectivement de Ibrahima Kane, lauréat des 1er Prix de mathématiques et d’Allemand et de Mamadou Diop lauréat du 1er prix Citoyenneté et droits de l’Homme et du 2e accessit de Philosophie. Le Lycée Limamoulaye de Guédiawaye est le suivant immédiat avec 5 prix et 9 accessits suivi par le Collège Yavuz Selim, avec 4 prix et 7 accessits et la Maison d’éducation Mariama Ba, 2 prix et 4 accessits.

Pour le ministre de l’Education nationale, Serigne Mbaye Thiam, «c’est la confirmation du Prytanée militaire et du lycée Seydina Limamoulaye au titre des meilleurs établissements du Concours général sénégalais». Mais le bilan n’est pas totalement satisfaisant puisque, remarque Serigne Mbaye Thiam, par rapport aux années précédentes, on note une «baisse des performances». De 121 distinctions en 2010 à 122 en 2012, le nombre de distinctions est tombé à 95 cette année. De plus, «le Premier et le deuxième prix de mathématiques en Terminale et le Premier prix de sciences physiques en terminale» n’ont pas trouvé de lauréat. Mais tout s’explique, selon Serigne Mbaye Thiam, par le fait que 2012 a été «une année scolaire marquée par une longue grève d’environ 4 mois». Aussi, 2013 est-elle considérée comme «une année de reprise» par le ministre de l’Education.

Serigne Mbaye Thiam reconnaît, quand même, que pour le Lycée Limamoulaye, qui trône en haut du tableau depuis plusieurs années, divers facteurs peuvent être pris en compte. Il recense : «L’émulation que crée l’appartenance à un milieu défavorisé, un système d’encadrement efficace et le nombre important de candidats présentés.»

Le palmarès du Concours général de cette année consacre également parmi ses lauréats, la meilleure élève fille des classes de Terminale. La distinction revient à Sokhna Diarra Mbacké du Lycée Thierno Seydou Nourou Tall de Dakar, pour avoir remporté le 2e Prix de philosophie et le 1er accessit en sciences physiques.

Réhabilitation

Malgré son statut d’établissement parmi les meilleurs du pays, le lycée de la banlieue souffre de son état de dégradation avancé tout comme l’institution Mariama Bâ. Si le premier est du ressort du ministre de l’Enseignement technique, pour le Lycée des jeunes filles de Gorée, Serigne Mbaye Thiam avoue l’impuissance de son ministère. «Le budget du ministère pour la réfection de tous les lycées du Sénégal est de 600 millions par an. Et les travaux de réhabilitation de l’institution Ma­ria­ma Bâ, qui est classée patrimoine historique, sont estimés à 727 millions de francs Cfa.» Résultat, le ministère a dû introduire une requête de financement pour Mariama Bâ, les Lycées Charles de Gaulles, Hamet Fall et Abdoulaye Sadji.

Leave a reply

%d blogueurs aiment cette page :