Les distributeurs de services de télécommunications déplorent la qualité du réseau des opérateurs

L’Organisation des distributeurs de services numériques et de télécommunications (Odsent) déplore la mauvaise qualité du réseau téléphonique aussi bien sur le réseau Expresso, TIGO et que celui de la Sonatel. Dans un communiqué parvenu à notre rédaction, l’Odsent soutien avoir constaté, depuis quelques jours, une mauvaise qualité du réseau téléphonique des réseaux des trois opérateurs. « Depuis la mauvaise gestion sur le pic des trafics,  lié au Maouloud 2013, par les opérateurs, les distributeurs de services numériques et de télécommunications éprouvent d’énormes difficultés dans l’écoulement des produits et services », souligne le communiqué.

Selon l’organisation, d’énormes problèmes sont notés dans  le rechargement des cartes Gsm, dans le service de la téléphonie du fixe, dans l’interconnexion, mais surtout dans la qualité du réseau mobile qui a retrouvé une fracture de plus de 50%. « Ces manquements néfastes influent négativement sur la distribution des produits et services de télécommunications et remettent en cause  la valeur ajoutée attendue », poursuit le document signé par le président du bureau exécutif de l’Odsent.

 Face à cette situation, les distributeurs de services numériques et de télécommunications, tout en remerciant et encourageant le directeur général de l’Agence de régulation des télécommunications et des postes (Artp)., M. Abdou LO, de ses belles prestations pour une régulation de développement et de résultat, demande à l’autorité de ne ménager aucun effort pour  une meilleure qualité du réseau téléphonique au Sénégal, conformément au code des télécommunications.
L’Odsent se réjouit, toutefois, de la bonne qualité du réseau Internet, suite au lancement du nouveau câble sous-marin  « Africa Coast to Europe » (Ace), qui est venu combler le déficit dans le secteur.

Leave a reply

%d blogueurs aiment cette page :