Les insolites de mai 2013

Paul Templer, guide touristique aux chutes Victoria en Afrique, est un miraculé. Au cours d’une expédition, l’homme a en effet été littéralement avalé par un hippopotame. Il s’en est finalement sorti vivant, avec un bras en moins et une immense frayeur.

 

Paul Templer voulait en fait aider un touriste qui était tombé dans l’eau, quand un hippopotame l’a avalé. ‘J’ai soudain été englouti dans les ténèbres, témoigne-t-il dans le journal anglais The Guardian. ‘Il n’y a pas eu de transition, pas de sentiment de danger imminent. C’est comme si j’étais devenu sourd et aveugle’. Il a très vite pu libérer une de ses mains pour tâter les alentours, et c’est là qu’il a compris ce qui lui arrivait. ‘Ma paume a touché les poils raides sur le museau de l’animal et c’est là que j’ai compris que j’étais sous l’eau, piégé dans la gueule d’un hippopotame jusqu’au niveau de la taille’.

 

Et comment se sent-on à l’intérieur d’un hippopotame ? ‘J’avais l’impression d’être coincé dans quelque chose de visqueux. Il y avait une terrible odeur de soufre, d’oeufs pourris, et une énorme pression sur ma poitrine’, raconte ainsi Paul Templer. Le guide a finalement réussi à se libérer lorsque l’animal a ouvert sa gueule, même si la bête à continuer à le poursuivre. : ‘Il a clairement voulu me tuer’, assure-t-il.

 

Si Paul Templer est vivant, il n’est toutefois pas sorti de cette aventure indemne. Les médecins, qui sont arrivés rapidement sur les lieux, ont compté une quarantaine de plaies sur le corps du guide, dont une si profonde que ses poumons étaient visibles. Suite à ses blessures, le guide a aussi perdu un bras.

 

Contrairement à son image de bête paisible, l’hippopotame peut être dangereux pour l’être humain. L’animal tue ainsi chaque année 200 personnes, soit plus que les requins (entre 30 et une centaine par an).

msn

Leave a reply

%d blogueurs aiment cette page :