Règlement de la demande sociale : Macky recherche énergiquement de l’argent liquide

Bousculé par  la demande sociale, chaque jour plus pressante, hanté par les émeutes de l’électricité et l’arrivée de l’hivernage, avec ses flots de victimes des inondations, deux situations qui ont amorcé, à pareille période en 2011, la perte du pouvoir par Wade, Macky Sall vient, selon L’Observateur, d’intimer l’ordre à ses proches collaborateurs de tout faire pour collecter le maximum de recettes dans les trois (3) prochaines semaines. Une mission à réussir impérativement, car tout échec pourrait être lourd de dangers pour le chef de l’Etat et son régime, déjà en mal de popularité.

En vérité, note le journal, le mobile de cette injonction du chef de l’Etat résulte de l’exploitation d’un rapport des services de renseignements officiels de l’Etat, qui, forts de l’expérience et de l’observation de la situation ces dernières années, ont cru bon de devoir attirer l’attention des pouvoirs publics sur les potentiels risques de troubles à l’ordre public lorsque la demande en énergie sera au summum au mois de juillet prochain, en raison de la canicule qui s’installe progressivement sur toute l’étendue du territoire national. Les fréquents délestages et les dysfonctionnements électromécaniques sur les réseaux de transport et de distribution du courant électrique de la Senelec ont été, dans un passé récent, une raison suffisante pour les mouvements citoyens de manifester bruyamment et, parfois, violemment sur la voie publique.

Leave a reply

%d blogueurs aiment cette page :