Tambacounda : le Gouverneur de région en visite des constructions scolairesLe Gouverneur de région, Gabriel Ndiaye, a présidée une mission de visite de chantiers des constructions scolaires, ce mardi 20 novembre 2012.L’école élémentaire Abattoirs 2, le Lycée Tamba commune, le Collège d’Enseignement Moyen des Abattoirs, le Lycée technique de Gourel Diadié, ont reçu la mission composée, entre autres, du Préfet du département de Tambacounda, Bamba Koné ; de l’Inspecteur d’Académie, Alioune Ndiaye ; l’Inspecteur Départemental de l’Education Nationale, Dominique Diouf ; le Proviseur du Lycée, Bouré Sall ; le censeur, le FOSCO dudit Lycée etc. La mission conduite par le Gouverneur de région, Gabriel Ndiaye, a visité l’effectivité du redémarrage des travaux du lycée Tambacounda commune. Selon Aliou Thiam, responsable des constructions, ces travaux peuvent être livrés au plus tard en mars 2013. Sur place, il y’a 16 salles de classe physiques, un bloc administratif, un bloc d’hygiène, un concierge, une bibliothèque etc. A l’école élémentaire Abattoirs 2, des maisons divisent l’école en deux blocs et sans clôture. A en croire le Préfet du département, Bamba Koné, tout est mis en œuvre pour que ces occupants quittent les lieux. Le C.E.M du même quartier souffre encore d’abris provisoires. Le Principal de ce collège, Boukhadyrou Kaba, déclare que « nous avons cinq classes en abris provisoires (crintins). Pour 13 classes pédagogiques, nous n’avons que 8 salles construites (dont les abris) Pour le Lycée technique, l’entrepreneur compte livrer quelques salles à la première quinzaine du mois de décembre. Selon le Gouverneur de région, Gabriel Ndiaye, « cette tournée a permis de voir l’état d’avancement des différents chantiers scolaires en construction dans la commune de Tambacounda. Nous avons bon espoir que les responsables de ces constructions respecteront leurs engagements et nous les accompagnons pour les quelques petits problèmes soulignés ». A l’Inspecteur d’Académie, Alioune Ndiaye, de déclarer que « nous sommes optimistes et nous pensons que les entrepreneurs nous aiderons à livrer et à mettre ces établissements à la disposition de la communauté ».

Tambacounda : le Gouverneur de région en visite des constructions scolaires

Le Gouverneur de région, Gabriel Ndiaye, a présidée une mission de visite de chantiers des constructions scolaires, ce mardi 20 novembre 2012.L’école élémentaire Abattoirs 2, le Lycée Tamba commune, le Collège d’Enseignement Moyen des Abattoirs, le Lycée technique de Gourel Diadié, ont reçu la mission composée, entre autres, du Préfet du département de Tambacounda, Bamba Koné ; de l’Inspecteur d’Académie, Alioune Ndiaye ; l’Inspecteur Départemental de l’Education Nationale, Dominique Diouf ; le Proviseur du Lycée, Bouré Sall ; le censeur, le FOSCO dudit Lycée etc.

La mission conduite par le Gouverneur de région, Gabriel Ndiaye, a visité l’effectivité du redémarrage des travaux du lycée Tambacounda commune. Selon Aliou Thiam, responsable des constructions, ces travaux peuvent être livrés au plus tard en mars 2013. Sur place, il y’a 16 salles de classe physiques, un bloc administratif, un bloc d’hygiène, un concierge, une bibliothèque etc. A l’école élémentaire Abattoirs 2, des maisons divisent l’école en deux blocs et sans clôture. A en croire le Préfet du département, Bamba Koné, tout est mis en œuvre pour que ces occupants quittent les lieux. Le C.E.M du même quartier souffre encore d’abris provisoires. Le Principal de ce collège, Boukhadyrou Kaba, déclare que « nous avons cinq classes en abris provisoires (crintins). Pour 13 classes pédagogiques, nous n’avons que 8 salles construites (dont les abris) Pour le Lycée technique, l’entrepreneur compte livrer quelques salles à la première quinzaine du mois de décembre. Selon le Gouverneur de région, Gabriel Ndiaye, « cette tournée a permis de voir l’état d’avancement des différents chantiers scolaires en construction dans la commune de Tambacounda. Nous avons bon espoir que les responsables de ces constructions respecteront leurs engagements et nous les accompagnons pour les quelques petits problèmes soulignés ». A l’Inspecteur d’Académie, Alioune Ndiaye, de déclarer que  «  nous sommes optimistes et nous pensons que les entrepreneurs nous aiderons à livrer et à mettre ces établissements à la disposition de la communauté ».

 

Leave a reply

%d blogueurs aiment cette page :